Délégation ÎIe-de-France Gif-sur-Yvette
Centre national de la recherche scientifique

Accueil > Actualités

[Communiqué de presse] Pathologies et interactions sociales : se regrouper pour mieux lutter

[Communiqué de presse] Pathologies et interactions sociales : se regrouper pour mieux lutter

publié le

Et si les comportements sociaux pouvaient influencer la progression des maladies, même non contagieuses ?
C’est ce qu’ont mis en évidence des équipes françaises du CNRS [1], avec le soutien de l’IRD, de l’Université Paris-Sud, du CEA et de l’Université de Montpellier, ainsi que de collègues espagnols et australiens.
En utilisant un modèle de cancer intestinal chez la mouche, leurs travaux montrent qu’outre l’impact négatif de l’isolement social sur la progression de la maladie, la composition du groupe dans lequel l’individu évolue joue également un rôle.
Cette étude est publiée le 3 septembre 2018 dans la revue Nature Communications.

© Andreu Casali

Voir en ligne : Lire le communiqué sur le site du CNRS


[1Laboratoires impliqués : Evolution, génomes, comportement et écologie (CNRS/IRD/Université Paris-Sud), Institut de biologie intégrative de la cellule (CNRS/Université Paris-Sud/CEA) et Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle (CNRS/IRD/Université de Montpellier).

Membre de

Paris Saclay