Délégation ÎIe-de-France Sud
Centre national de la recherche scientifique

Accueil > Actualités

[Communiqué de presse] Six lauréates en Ile-de-France Sud pour la bourse L'Oréal-UNESCO 2018 "Pour les Femmes et la Science"

[Communiqué de presse] Six lauréates en Ile-de-France Sud pour la bourse L’Oréal-UNESCO 2018 "Pour les Femmes et la Science"

publié le

Lundi 8 octobre 2018, dans le cadre de la semaine de la Fête de la Science, la Fondation L’Oréal a dévoilé les 30 jeunes chercheuses lauréates de son programme L’Oréal UNESCO sélectionnées cette année pour la France parmi près de 900 autres candidates. Elles se voient décerner une bourse de recherche et bénéficient également d’un programme de formation complémentaire à leur parcours scientifique, afin d’avoir les moyens de briser le plafond de verre.

Depuis 1998, la Fondation L’Oréal, aux côtés de l’UNESCO, soutient plus de 280 jeunes chercheuses dans le monde. Ce programme a été créé à partir d’un constat : la sous-représentation des femmes en science. Aux côtés de l’UNESCO et de l’Académie des Sciences, la Fondation L’Oréal agît pour faire croître la part des femmes dans la recherche scientifique en récompensant les travaux de recherche de jeunes scientifiques particulièrement talentueuses.
En soutenant la place des femmes dans la recherche, et en mettant en avant les portraits de ces chercheuses, ce programme a aussi pour objectif d’inciter plus de jeunes filles à se tourner vers les sciences.

Le CNRS en Ile-de-France Sud se réjouit de compter six lauréates au sein de sa communauté scientifique dans les catégories suivantes :

Repousser les limites de la médecine

Olga CHASHCHINA – Doctorante, Laboratoire d’hydrodynamique de l’Ecole Polytechnique, CNRS, Université Paris-Saclay
« L’artère in vitro : une plateforme instrumentale pour réduire les complications vasculaires »

Morgane MORABITO – Doctorante, Laboratoire de signalisation normale et pathologique : de l’embryon aux thérapies innovantes des cancers, Institut Curie, INSERM (U1021), CNRS (UMR3347), Université Paris Sud-11, Université PSL (Paris Sciences & Lettres)
« Mieux traiter le cancer du cerveau chez l’enfant, grâce à une nouvelle voie thérapeutique »

De l’infiniment petit

Farsane TABATABA-VAKILI – Doctorante, Centre de nanosciences et de nanotechnologies, CNRS, Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay, CEA, INAC-PHELIQS, Université Grenoble Alpes
« Optimiser l’éclairage par diodes électroluminescentes grâce aux micro et nanotechnologies »

À l’infiniment grand

Sarah ANTIER-FARFAR – Post-Doctorante, Laboratoire de l’accélérateur linéaire, Université Paris-Sud, CNRS
« À la recherche des ondes gravitationnelles »

Sophie D’AMBROSIO – Post-Doctorante, Unité mixte de physique CNRS-Thalès, Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay
« Au-delà des supercalculateurs, les supra-supercalculateurs, plus puissants et plus écologiques »

Sabrina OUAZZANI – Post-Doctorante, Laboratoire d’algorithmique, complexité et logique (LACL), Université Paris-Est Créteil, Laboratoire d’informatique de l’X (LIX), École Polytechnique, CNRS
« La calculabilité à temps in ni, l’hyper-informatique de demain »

Membre de

Paris Saclay