Délégation ÎIe-de-France Gif-sur-Yvette
Centre national de la recherche scientifique

Accueil > Actualités

[Actualité scientifique] - Vers un recyclage efficace du CO2

[Actualité scientifique] - Vers un recyclage efficace du CO2

par Stéphanie Rigault - publié le

Le recyclage du monoxyde et du dioxyde de carbone (CO et CO2) en hydrocarbures est possible, mais certaines étapes de ces procédés coûtent encore plus d’énergie qu’elles n’en sauvent. Des chercheurs du CNRS et des universités Paris-Sud et Rennes 1 se sont inspirés d’une enzyme naturelle pour améliorer les catalyseurs utilisés dans la réduction du CO2 en CO. Grâce à ces travaux, publiés dans la revue Angewandte Chemie, cette phase demande moins d’énergie et n’a pas plus besoin de consommer d’acides.

Parmi les pistes pour combattre le réchauffement climatique, les procédés de Fischer-Tropsch recyclent le monoxyde de carbone (CO) en hydrocarbures. Mais pour que cela fonctionne à partir de dioxyde de carbone (CO2), ce dernier doit être réduit en CO. Une étape qui réclame deux électrons et deux protons, apportés sous forme d’énergie pour les premiers et par des acides pour les seconds : le système n’est alors pas rentable des points de vue économiques et écologiques.
En s’inspirant d’une enzyme présente dans certaines bactéries, des chercheurs de l’Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay (ICMMO, CNRS/Université Paris-Sud), Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC, CNRS/Université Paris-Sud/CEA) et de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes (ISCR, CNRS/INSA Rennes/ENSC Rennes/Université Rennes 1) sont parvenus à une réduction du CO2 à la fois moins énergivore et qui ne demande plus l’ajout d’acide.

© Philipp Gotico

Voir en ligne : Lire l’article sur le site de l’INC